Paysan Vigneron

Nous sommes fiers d'être paysans et de travailler la terre pour partager notre vin.

Notre vignoble savoyard a été créé et développé par des paysans éleveurs et vignerons. Dans cette lignée, il s'agit d'observer et de comprendre le terroir et d'intervenir avec le bon sens paysan; c'est en travaillant bien ses vignes et avec du beau raisin que l'on fait du bon vin.

Pourquoi les Côtes Rousses?

Les premières vignes en fermage du domaine se situent au lieu-dit Champ-Roux avec des argiles aux reflets roux. Le roux réapparaît sur nos coteaux au moment des vendanges sous l'effet du soleil puis de l'automne. 

Un domaine sur des coteaux

Nos coteaux sont exposés au sud et bénéficient d'un micro climat. Sur les flancs du massif des Bauges il y a des cigales, des truffes, des érables de Montpellier, genévriers, amandiers...Ce sont en quelque sorte des petits coins de garrigue au milieu des Alpes.

C'est sur ces terroirs de montagne et de fortes pentes que nous avons environ 5ha de vignes en fermage sur la commune de Saint-Jean-de-la-Porte en cépages autochtones : Mondeuse (28%), Altesse (23%), Jacquère (36%). De par l'activité de pépinière de la Combe de Savoie, nous avons récupéré également quelques parcelles de Chardonnay (5%), Pinot noir (3%) et Cabernet Sauvignon (2%). Sur cette commune les parcelles vont de 350 à 580 mètres d'altitude.

Seulement deux autres parcelles se trouvent en dehors de St-Jean-de-la-Porte. 15 ares de Bergeron (Roussanne - 3% de la surface) ont été plantés en 2014 à Montmélian sur des éboulis calcaires et 20 ares de Roussette sur un coteau argilo-calcaire exposé Sud-Ouest (à 350 mètres) à Monthoux en 2015.

Un peu d'Histoire

Les Romains, qui ont envahi la Gaulle en traversant les Alpes, ont trouvé en -121 avant JC chez les Allobroges (peuple gaulois alors installé sur l'actuelle Savoie) une vigne à raisin rouge vitis allobrogica, probable ancêtre de la Mondeuse noire.

Plus récemment, mes grands-parents vignerons alpagistes Baujus avaient déjà bien identifié ces côteaux comme propices à la vigne!

Pour en savoir plus sur l'Histoire du vignoble savoyard : 

http://www.vindesavoie.net/fr/decouvrir/histoire-et-origine/histoire-et-origine-confrerie.htm

 

Le côteau de la Mort réputé depuis le moyen-âge et développé par les moines bénedictins de Saint-Philippe, est aujourd'hui peu mis en avant et largement en friche. Convaincus de son potentiel à travers le cru Saint-Jean-de-la-Porte, nous souhaitons mettre en valeur ce côteau avec une plantation de Mondeuse réalisée en 2016 sur ce coteau. Aujourd'hui nous y avons déjà une parcelle de une de 35 ares en Mondeuse, une de 50 ares de Jacquère en production et une de 35 ares en Roussette (plantation 2015).

Pour en savoir plus sur l'Histoire des vignobles de Saint-Jean-de-la-Porte :

http://saintjeandelaporte.fr/documents/patrimoine.pdf